<

De l'infiniment petit à l'infiniment grand. La mesure des temps longs

La stratigraphie

L’étude des couches rocheuses de la Terre s’appelle la stratigraphie.
Les couches de la Terre sont composées de roches volcaniques refroidies à des températures différentes.

La stratigraphie se divise en trois domaines d’étude 
.
La chrono stratigraphie  établit des repères chronologiques dans la géologie de la Terre.
Elle est basée sur des données appelées unités chronostratigraphiques.
La stratigraphie séquentielle permet de mettre en place une organisation des couches sédimentaires en fonction des variations du niveau des mers (marées, etc.…)
La stratigraphie génétique utilise les données obtenues grâce à des forages ponctuels pour en déduire des modèles de sédiments. 
Il est en effet impossible de forer partout sur la planète pour connaître l’emplacement de chaque type de sédiment.

La stratigraphie obéit à plusieurs « lois » ou principes, qui permettent de dater les événements. 
.
Le principe de continuité dit que l’âge d’une couche sédimentaire est strictement le même sur toute l‘étendue de cette couche.
.Le principe d’identité paléontologique dit que si deux couches ont les mêmes fossiles, alors elles ont le même âge.
.Le principe de superposition dit que la couche supérieure a une autre est moins ancienne et la couche inférieure est plus ancienne.
.Le principe d’horizontalité, qui, comme son nom l’indique, dresse un système de dépôt des sédiments sur un plan horizontal. Si par hasard on retrouve des couches sur un plan non horizontal, c’est que le changement a eu lieu après la déposition des sédiments.
.Le principe de recoupement dit que si jamais des couches sédimentaires sont recoupées par des failles ou des roches, les couches sédimentaires seront plus âgées.
.Le principe d’inclusion indique que les roches contenues dans les couches sont plus anciennes que les couches les contenants

un-sablier-t10375.jpg

La datation au carbone 14

C’est une technique permettant de calculer l’âge absolu (c’est à dire l’âge après sa mort) de toute matière organique. Elle est découverte en 1960 par Willard Frank Libby, qui reçu le prix Nobel de chimie pour cela. 

 

Principe 

courbe-carbone-14-1.jpg

Toute matière organique contient du carbone et ce dernier contient du carbone 14, en infimes proportions.

Le carbone 14 est un isotope radioactif du carbone, sa radioactivité décroit donc suivant une loi exponentielle. 
En effet, la quantité de carbone 14 dans une matière morte diminue de moitié tous les 5730 ans. Pour calculer l’âge d’un échantillon de matière organique morte, il suffit de calculer le rapport 14C/C et comparer le résultat a celui obtenu sur la matière vivante pour en déduire l’âge.


Malheureusement ce système a des limites car il ne peut dater que les échantillons de matière vieux de 35 000 ans maximum avec précision.

Pour ceux de plus de 50 000 ans cela devient impossible car la radioactivité du carbone 14 aura disparu. 
De plus, en fonction du milieu, la matière organique peut contenir plus ou moins de carbone 14 ce qui peut fausse les mesures.

un-sablier-t10375.jpg


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×