<
Créer un site gratuitement Close

Mesurer le temps à travers le temps : les calendriers

Les hommes ont voulu mesurer le temps en séquences exactes puis l’ont classé en mois, années, semaines, regroupant ces catégories dans un seul et même calendrier.

Le mot « calendrier » vient des « calendes » romaines, désignant le premier jour du mois, la première lune.

.Le jour et la nuit ont longtemps été considérés en fonction de la rotation de la terre autour du Soleil. Cependant étant donné que le jour ne dure pas exactement le même nombre d’heures d’un bout à l’autre de la Terre, la notion de jour resta longtemps vague. Avec l’avènement des transports et de la rencontre des différentes civilisations, on observa la création de fuseaux horaires pour synchroniser les différentes « journées ».

.Les mois ont été construits par rapport aux lunaisons. En effet la lune étant facile à observer, elle permettait de mesurer aisément les durées supérieures à un jour. Un mois est une lunaison, et une lunaison comporte environ 29.5 jours c’est pourquoi  il nous faut alterner les mois de 29 jours et les mois de 30 jours afin de garder la durée exacte de la lunaison.

.L’année a été calculée grâce l’évolution des saisons. Lorsqu’une même saison revenait deux fois, cela signifiait qu’une année s’était écoulée. Une année se compose d’une douzaine de lunaisons, et c’est pour cela qu’on retrouve douze mois par année.

calendrier-maya.png 

Exemple d’un calendrier, le calendrier maya, sous forme de disque orné de symboles 
indiquant les évènements importants.
 

calendrier-t14941.jpgLe calendrier israélite
Le calendrier israélite est tout d'abord basé sur les cycles de la lune, composant ainsi une année de 355 jours soit 12 mois de 29 ou 30 jours. Pour que cette année « lunaire » soit égale a l'année « solaire », il fallait rajouter, cinq fois pendant 19 ans, un mois supplémentaire. C'est pour cela qu'on parle de calendrier luni-solaire plutôt que seulement d'un calendrier lunaire. Il a été instauré pendant l'Exode (an 2796 du calendrier grégorien), la période ou les Hébreux fuyaient l’Égypte vers la terre promise, et son point de départ serait situé en l'an -3761 du calendrier grégorien.

calendrier-t14941.jpgLe calendrier chinois
Le calendrier est lui aussi calé sur un cycle luni-solaire, cela se caractérise par 12 mois de 29 ou 30 jours, mais aussi par l'insertion d'un treizième mois, sept fois en 19 ans. Les années sont classées en cycles de soixante ans, et chaque année du cycle porte un nom et un numéro. Dans le nom se situe une des douze particules des signes du zodiaque chinois. Par exemple, 1988 est la 5eme année du 79eme cycle et son nom est Mâu Thin. Cela correspond à l'année du dragon. Pour connaître le numéro dans le cycle de l'année en cours il faut retrancher 3 a l'année en cours puis diviser le résultat par soixante. Le reste de la division équivaut au numéro de l'année. Par exemple pour l'année 1988 :

1988 - 3= 1985 / 60 = 33 reste 5

Le Jour de l’An chinois n'est pas fixe. En effet il varie en fonction de la lune, le nouvel se situe lors de la deuxième Nouvelle Lune 5 phase de la lunaison ou la lune est invisible depuis la Terre après le solstice d'hiver. Le point de départ du calendrier chinois se situe en l'an -2697 du calendrier grégorien.

calendrier-t14941.jpgLe calendrier grégorien
Le calendrier grégorien est, à la différence des calendriers chinois et israélite, solaire. Il se compose de 365, 25 jours mais pour plus de commodité, on en compte seulement 365 par an, et on rajoute un jour tous les quatre ans ( ce sont les années bissextiles) Une année est composée de 12 mois comme dans les autres calendriers a ceci près que les mois ne comportent plus 29 ou 30 jours mais bien 30 ou 31 jours, exception faite de février qui en contient 28 et 29 les années bissextiles.

En 532 l’Église décide de placer l'origine du calendrier le premier janvier suivant la date de naissance du Christ, le 25 décembre de l'an 753 après la création de Rome. Ce calendrier est premièrement appelé calendrier julien, nommé après Jules César, mais ce calendrier prend du retard sur l’année solaire.

En 1582, le pape Grégoire le modifie pour rattraper le décalage. Le dimanche 9 décembre passa alors directement au lundi 20 décembre. Le nouvel an commençait alors le 25 mars et les fêtes étaient célébrées le 1er avril.

calendrier-t14941.jpg

Le calendrier musulman
Le calendrier musulman est un calendrier entièrement lunaire, et en arabe mois et lune se disent de la même façon « manach »(ce qui a donné almanach en français)

Autrefois le mois commençait lorsque l'on voyait pour la première fois le premier croissant de lune. De nos jours, des informations précisent une année de douze mois de 29 ou 30 jours soit 354 jours par an, et dans un cycle de trente ans, 11 années sont composées de 355 jours. Chaque mois porte un nom comme par exemple, le neuvième s'appelle ramadan, il est consacré au jeûne et à la prière.

L'origine de ce calendrier se situe au 16 juillet 622 du calendrier grégorien, cette date étant le jour de la fuite du prophète Mahomet vers La Mecque. (L’Hégire)

Pour passer de l'année musulmane a l'année grégorienne il faut suivre les calculs suivants : utilisons pour exemple 1408

1408 / 33 = 42

1408 – 42 = 1366

1366 + 622 = 1988

calendrier-t14941.jpgRomains, Mayas, musulmans, chrétiens, israélites, tous ont créé des calendriers basés sur la lune ou le soleil, permettant à chacun d’avoir des repères communs mais également de rassembler les populations autour des rites religieux.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site