<

Tempus economicus

time-is-money.jpgComme nous l’avons vu, la mesure du temps n’a cessé de devenir de plus en plus précise.
Cette évolution s’est grandement accélérée avec la Révolution Industrielle qui permet une mesure précise à la seconde.

Cette précision accrue a eu un gros impact sur la deuxième Révolution Industrielle, qui a vu apparaître de nouvelles exigences en matière de productivité.

En effet dans un monde possédant une telle précision dans la mesure, il était devenu nécessaire de tirer parti de chaque seconde pour produire plus que son concurrent et ainsi le dépasser. C’est ainsi qu’est né le taylorisme.

Le taylorisme découpait chaque étape de la production en gestes simples qui pouvaient être effectués par un ouvrier non-qualifié. La productivité était ainsi augmentée, car les ouvriers mettaient beaucoup moins de temps pour effectuer ces gestes simples et répétitifs que pour construire par exemple une automobile entière à eux seuls. Le fordisme industrialisa ce procédé grâce à des tapis roulants, et Henri Ford décida de mieux payer ses ouvriers afin de leur permettre de consommer mais aussi pour les motiver et les rendre plus efficaces.

13-time-is-money-300x300.jpg

3070.jpegLes conséquences négatives de ces deux techniques sont dénoncées par Charlie Chaplin dans son film Les Temps Modernes où il met en scène un ouvrier qui lutte pour survivre dans un monde industrialisé. L’ouvrier devient une machine, ne peut plus penser et reste à la merci de son patron.

 L’attrait de la productivité est tel que, durant la Révolution Industrielle, dans plusieurs usines, les ouvriers n’avaient pas le droit de disposer d’une montre. De même, aucune horloge n’était disposée au mur et l’usine ne disposait pas de fenêtres faisant entrer la lueur du jour. Le patron était ainsi le seul et unique « maître du temps », et lui seul décidait de la fin de la journée de travail.

Aujourd’hui encore, bien que le taylorisme et le fordisme soient dépassés, la productivité est au cœur de l’industrie. Une nouvelle méthode est pratiquée, appelée « Lean » (sans gaspillage), qui implique plus l’ouvrier en le rendant plus polyvalent.

13-time-is-money-300x300.jpg

tgv-sncf-tarifs.jpgLa productivité représente une facette de la recherche absolue de vitesse. Ainsi depuis plusieurs années la vitesse des transports et de l’information ne cesse-t-elle d’augmenter. Par exemple en 1860 il fallait un mois pour relier New York et San Francisco « confortablement » en dilligence tandis que le Pony Express transmettait les lettres entre ces deux villes en moins de dix jours. Aujourd’hui le vol New York-San Francisco prend 7h et un mail met moins d’une seconde pour arriver jusqu’à son destinataire.

La productivité est entrée dans la vie de tous les jours et, au lieu de profiter tranquillement du temps gagné grâce à cette vitesse, l’on se laisse entraîner dans son rythme effréné et l'on essaie de réaliser de plus en plus de choses en moins en moins de temps.
Même l’éducation des enfants est touchée, avec les différents cours de judo, de musique, dans le but de leur « donner de l’avance ». Leurs parents, craignant qu'ils ne "perdent du temps" ne laissent souvent plus un moment de libre à leur enfants. En conséquence, les enfants n’ont plus un instant à eux, alors que les psychologues s’accordent généralement sur le fait que, « l’ennui est primordial dans le bon développement de l’enfant ».

Ce besoin insatiable de remplir son emploi du temps se retrouve également dans la littérature. Ainsi, dans le tome trois de Harry Potter, l’une des protagonistes Hermione Granger se retrouve-t-elle en possession d’un objet, le « retourneur de temps », qui lui permet ni plus ni moins que de remonter le temps ; et cet objet, qui pourrait avoir de nombreuses applications dans tous les domaines, elle ne l'utilise que pour assister à plusieurs cours à la fois.

Compte tenu du rythme effréné que nous nous imposons, de cette urgence artificielle que nous nous créons, il n'est guère surprenant que se produisent des phénomènes de stress.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site