<

Définitions

Référenties inertiel (ou galiléen)
Référentiel dans lequel le principe d'inertie s'applique. C'est-à-dire que le référentiel a une vitesse constante par rapport aux autres référentiels inertiels et n'a pas de mouvement de rotation.

clock.jpg

Référentiels non-inertiels 
Référentiels pour lesquelles le principe d'inertie est inapplicable. Tout corps est soumis à des forces (dites d'inertie) dues à un mouvement accéléré, non rectiligne ou en rotation du référentiel non-inertiel par rapport à un référentiel galiléen.

clock.jpg

Principe d'inertie 
Principe physique, énoncé par Galilée, qui indique que tout objet soumis à une force nulle ou à des forces qui se compensent a un mouvement rectiligne uniforme. Donc l’objet se déplace en ligne droite à vitesse constante, cela inclus l’immobilité qui est un cas particulier de déplacement rectiligne uniforme.

clock.jpg

Relativité galiléenne 
La relativité galiléenne est une proposition basé sur l'observation des faits, qui annonce que tout événement qui a lieu dans un réferentiel inertiel donné se déroulerait de la même manière dans tous les autres réferentiels inertiels. La relativité galiléenne inclut également l'additivité des vitesses.

clock.jpg

Mécanique newtonienne 
Imaginée par Newton au XVIIIème siècle, la mécanique newtonienne repose sur l'existence d'un référentiel fixe absolu : un corp est soit au repos soit en mouvement dans ce référentiel. Newton découvre également la force de gravitation, qui nous permet de rester sur terre.

clock.jpg

Equations de Maxwell (ou équations de Maxwell-Lorentz) 
Equations intégrales qui forment  le postulat (principe de base) de l'électromagnétisme.

clock.jpg

Relativité restreinte
A
pplication de la relativité galiléenne aux équations de Maxwell. Il s'agit d'une théorie d'Albert Einstein qui intègre les conséquences de la relativité galiléenne et de la constantce de la vitesse de la lumière.

clock.jpg

Force d'inertie 
Force apparente qui agit sur les masses lorsqu'elles sont observées à partir d'un référentiel non-inertiel. Cette force n'est pas due à une intéraction physique mais plutôt à une opposition à une accélération. Voici un exemple plus parlant : lorsque quelqu'un démarre sa voiture, il sent l'accélération et se retrouve plaqué contre le dossier pour une courte période : c'est la force d'inertie. Pour l'observateur situé dans un référentiel inertiel, le trottoir par exemple, le conducteur est rattrapé par le dossier qui le pousse.

clock.jpg

Relativité générale 
Il s'agit de la relativité restreinte étendue aux référentiel non-inertiels, en prenant en compte les forces d'inertie

clock.jpg

Dilatation du temps 
La dilatation du temps est un des effets obtenus à partir de la théorie de la relativité d'Einstein.
. En relativité restreinte
Lorsqu'un objet est soumis à une accélération, le temps ne se déroule pas de la même maniére dans le référentiel de l'objet et dans un référentiel inertiel.
En relativité générale
Le temps ne s'écoule pas de la même manière pour des objets soumis à des gravitations différentes.

clock.jpg




Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site